A notre sujet

Données de base

Nous sommes une compagnie aérienne européenne moderne proposant des services amicaux et flexibles, fondés sur la sécurité, la qualité, l'expérience et la tradition, créée en 1923 déjà. Nous faisons partie des cinq plus anciennes compagnies aériennes au monde. Nous sommes un  membre fondateurs de l'Association du transport aérien international (IATA) et depuis 2001 également membre de l'alliance globale des compagnies aériennes SkyTeam.

Siège social de la société

Raison sociale: Czech Airlines a. s.
Siège social: Evropská 846/176a, 160 00 Praha 6 – Vokovice
N° RCS: 45795908
Boîte de données: 6crcdrn

Inscrite dans le registre du commerce tenu par le Tribunal municipal de Prague, section B, dossier 1662, le 1er août 1992.

Orientation et certifications

Nous nous orientons sur le transport commercial de voyageurs sur des lignes régulières, l'exploitation de vols charters spéciaux, la location de la capacité libre des avions à d'autres transporteurs et le transport de marchandises et d'expéditions faisant partie de nos autres activités.

ČSA est certifié selon ISO 14001 (Environmental Management) et de manière continue depuis 2005 également selon IOSA (IATA Operational Safety Audit).

Structure des actionnaires de la société

ČSA est une société anonyme depuis 1992. Nos actionnaires sont (leur part d'actionnariat):

  • Korean Air Lines Co., Ltd. (44%)
  • Travel Service, a. s. (34%)
  • PRISKO a. s. (19,735%)
  • Česká pojišťovna a. s. (2,265%)

Flottille de la société

La flottille de ČSA se compose de 18 avions:

  • 1x Airbus A330
  • 9x Airbus A319
  • 5x ATR 72
  • 3x ATR 42
;

Direction de la société

JOZEF SINČÁK

Président du directoire et responsable de la gestion de la société, commerciale, du revenue management et du marketing

Il exerce la fonction de président du directoire de ČSA depuis le 4 septembre 2014. Il a intégré ČSA le 1er octobre 2013.

Il a travaillé auparavant quatre ans au sein de la société Letiště Praha, où il a été de novembre 2011 à octobre 2013 directeur exécutif de la division commerce et services corporatifs et vice-président du directoire. Avant son arrivée dans la société Letiště Praha, il a travaillé huit ans chez ING Investment Management (C.R.), à partir de 2005 en tant que son directeur général et président du directoire. Dans la période 199  – 2001, il a travaillé au sein de la Banque commerciale tchécoslovaque à diverses positions managériales inférieures.

MARTIN ŠTOLBA

Vice-président du directoire responsable de la gestion de l'exploitation

Il exerce la fonction de vice-président du directoire de ČSA depuis le 5 juin 2013. Il a intégré ČSA en 1991.

Dans la période 2010 à 2013, il a travaillé au sein de la société Czech Airlines Handling, d'abord en tant que son gérant et directeur exécutif, et à partir d'avril 2011 également en tant que président du directoire. Il est entré chez ČSA en 1991 en tant que mécanicien aéronautique et a graduellement occupé jusqu'en 2010 divers postes managériaux d'exploitation.

JOSEF ADAM

Membre du directoire responsable des finances, IT, ressources humaines et questions juridiques

Il travaille chez ČSA en tant que membre du directoire depuis le 4 avril 2014.

Il a travaillé auparavant dans les années 2011 à 2014 en tant que membre du directoire de Český aeroholding, responsable des IT, bien incorporels et questions juridiques. Il a déjà travaillé chez ČSA dans les années 2009 à 2011 au poste de membre du directoire responsable des IT, ressources humaines et questions juridiques. Il est arrivé chez ČSA en provenance de Letiště Praha, où il travaillait en tant que directeur des questions juridiques. Avant, il avait travaillé trois ans dans des cabinets d'avocats.

;

Renseignements juridiques

La Compagnie ČSA contrôle et réactualise régulièrement les informations figurant sur son site web. Il est cependant possible que, malgré ses efforts, certains renseignements aient pu être modifiés depuis la dernière mise à jour. Il est donc impossible d'assumer une responsabilité ou une garantie relative à l'actualité, la justesse et l'intégralité des informations présentées.   

La même clause s'applique à tous les autres sites reliés à l'aide de renvois hypertexte. La Compagnie ČSA décline toute responsabilité relative au contenu des sites web ainsi visités. Certaines offres et informations sont présentées par nos partenaires en tant que services indépendants. Vous voudrez bien noter que ces services et ces propositions relèvent des conditions commerciales de nos partenaires et qu'aucune recommandation ou garantie ne peut résulter des renvois vers leurs sites à partir des pages de la ČSA. ČSA n'est pas responsable d'un tel contenu. Ces fournisseurs ne sont pas des représentants de ČSA.

Par ailleurs, ČSA se réserve le droit de modifier ou de compléter les informations présentées. 

Le contenu et la structure du site de ČSA sont protégés par les droits d'auteur. La duplication des informations ou des données et, tout particulièrement, l'utilisation des textes ou des graphismes ne sont possible qu'avec l'accord écrit et préalable de ČSA.  

;

SkyTeam

SkyTeam est une alliance internationale de vingt compagnies aériennes. Par l'intermédiaire d'un des plus vastes réseaux de points de passage, SkyTeam offre chaque jour aux plus des 665 millions de ses voyageurs les avantages suivants:

  • obtention de miles en cas de vol avec n'importe quelle compagnie aérienne de SkyTeam et leur utilisation chez n'importe quelle compagnie membre
  • entrée libre dans plus de 670 salons membres dans le monde entier
  • pour les membres de SkyTeam Elite Plus réservation garantie également dans les vols complets
  • plus de 16 340 vols quotidiens dans 1062 aéroports dans 177 pays du monde entier
  • plus de variantes tarifaires dans un plus grand nombre de destinations
  • vaste réseau international de points de passage sur les vols des compagnies membres de SkyTeam
  • les membres de SkyTeam appliquent un enregistrement simplifié pour le confort des voyageurs
  • un seul enregistrement pour les voyages avec changement
  • informations dans n'importe quel bureau SkyTeam dans le monde entier.
Skyteam.com
;

Environnement

Depuis 2008 est mis en place au sein de la société un système de gestion de la protection de l'environnement, dit système de management environnemental (EMS). Ce système est né conformément aux demandes de la norme nationale tchèque ISO 14001 et est certifié à intervalles réguliers par une société internationale. Nous nous efforçons de manière systématique de réduire les influences directes et indirectes sur l'environnement en conséquence de notre activité et d'appliquer dans une mesure maximale un principe de prévention et de limitation de la pollution.

Gestion du bruit chez ČSA

Nous savons que le bruit généré par les avions est vécu comme un grave problème dans les espaces environnants des aéroports. Or, il faut que la solution à apporter à la réduction du niveau de bruit satisfasse aux critères de sécurité et soit à la fois réalisable du point de vue budgétaire.

Principes généralement employés pour la diminution du bruit résultant de l'exploitation des avions

  • L’avion génère en vol deux types de bruit. Le premier, le plus important et perceptible, est celui produit par les moteurs. Vient ensuite l’aérodynamique de l’avion qui est à l’origine d’un bruit provoqué, conséquence naturelle, par le mouvement de l’avion dans l’air. Les nouvelles générations d’appareil sont dotées d’outils technologiques performants permettant de réduire sensiblement le niveau sonore des deux composantes. ČSA a procédé ces vingt dernières années à un renouvellement conséquent de son parc d'avions, en remplaçant progressivement les appareils existants par de nouveaux types d’avions munis de certifications acoustiques, répondant aux standards internationaux, et classés au chapitre des meilleures performances sonores. La modernisation du parc d'avions se poursuivra aussi dans l’avenir.
  • Le plan d’aménagement et la gestion relèvent de la responsabilité du gérant ou de l’exploitant de l’aéroport. Tout en respectant les critères de gestion acoustique, le trafic aérien continue à engendrer un certain niveau de bruit qui impose à l’exploitant de respecter un régime spécifique dans les zones environnantes. L'administrateur de l'aéroport, la société Letiště Praha, a.s., en informe sur ses pages web.
  • Des limites/interdictions du trafic aérien sont des mesures restrictives appliquées en vue d’exclure la nuisance sonore dans les zones sensibles (par exemple les hôpitaux) ou en période définie (par exemple pendant la nuit). Les informations détaillées sur ces restrictions sont publiées dans le Manuel d’information aéronautique. Les limitations définies peuvent être dépassées seulement en cas de nécessité de sécurisation du vol. Les activités que comporte le système de gestion du trafic aérien sont décrites sur le site de l’organisme qui en est chargé, à savoir la Gestion du trafic aérien de République tchèque.
  • Les régimes mis en place au niveau des pistes de départ (pistes SID) et d‘arrivée (pistes STAR) sont décisifs pour la production sonore enregistrée dans les zones environnantes. Ces procédés sont déterminés en commun entre l’exploitant de l’aéroport, l’exploitant majoritaire des avions et le prestataire des services de gestion du trafic aérien, et doivent être approuvés par l’Office de l’aviation civile. Les régimes formalisés d’atterrissage et de décollage sont ensuite publiés dans le Manuel de l’information aéronautique et les pilotes ont l’obligation de les respecter.

Les régimes à adopter en vue de réduire le niveau de bruit dépendent du caractère physique de l’aéroport et de ses environs. Dans tous les cas, ils sont définis de façon à assurer la protection des secteurs sensibles proches de l’aéroport et à permettre en même temps de respecter les conditions de sécurité du vol.

Sans tenir compte des spécificités des différents aéroports, les procédures de manœuvre au décollage et à l'atterrissage respectent les règles générales suivantes:

  • Au départ de l’avion, les régimes à adopter dépendent de la phase sonore à minimiser, définissant ainsi la puissance au décollage (maximale) du groupe motopropulseur et la configuration des ailes au décollage. Avec une puissance maximale des moteurs dès le départ, l’altitude de vol suffisante est atteinte rapidement et les zones plus éloignées de l’aéroport sont plus à l'abri du bruit. Pour protéger en même temps les zones proches de l’aéroport, des régimes sont adoptés permettant d’accélérer les moteurs en phase initiale pour permettre à l’avion de poursuivre son décollage en régime moteurs réduit.
  • Pour réduire le niveau de bruit à l’atterrissage, le pilote effectue une descente fluide sans changements de vitesses et de puissance du groupe motopropulseur. L’objectif de cette manœuvre est de réaliser une descente continue pour une puissance moteurs et une résistance aérodynamique réduites, de façon à pouvoir retarder au maximum la sortie du train d’atterrissage.

Le respect des procédés de limitation du niveau de bruit sur les pistes de décollage et d’atterrissage fait l'objet d’un suivi. Toutefois, les équipages des avions adoptent un régime toujours en considérant en priorité la sécurité du trafic. Dans certaines situations (trafic conflictuel, orage etc.), il faut passer outre les consignes formalisées en vue de garantir la sécurité du vol.

Les pilotes de ČSA sont soumis à des entraînements continus où l’accent est mis sur les procédés de réduction du niveau de bruit.

Le niveau sonore du trafic aérien est à l’aéroport de Prague-Ruzyně régulé par la société Letiště Praha, a.s. ; de ce fait, ČSA et les autres transporteurs payent pour chaque atterrissage à l’aéroport de Prague une taxe sur les nuisances sonores aériennes dont le montant dépend de la masse au décollage de l’avion et de son classement dans la catégorie correspondante de bruit selon le certificat de niveau sonore de l'Organisation de l'aviation civile internationale (ICAO) selon ses performances acoustiques.

La société Letiště Praha, a.s. répond des mesures de réduction de bruit prises dans la zone de protection sonore de l’aéroport de Prague-Ruzyně. Ces mesures sont financées par le fonds des taxes sur les nuisances sonores dont le contributaire majoritaire est ČSA, car sa part au trafic de l’aéroport atteint presque 50 % et elle impute au fonds des dizaines de millions de couronnes par an.

 L’aéroport de Prague-Ruzyně distingue cinq catégories de performances sonores, la première étant celle des avions à performances acoustiques supérieures et la cinquième correspondant aux avions les moins performants sur ce plan.

Emissions des avions

Les émissions du transport aérien représentent actuellement environ trois pour cent des émissions totales de gaz à effet de serre dans l'UE, mais augmentent rapidement.

Depuis 2009, ČSA est intégrée dans le Système d'échange de quotas d'émissions de l'UE (Emission Trading Scheme, EU ETS). L'EU ETS est le premier des mécanismes de l'Union européenne pour le respect des engagements du Protocole de Kyoto, dans lequel les parties contractantes se sont engagées à une réduction des émissions de gaz à effet de serre. A l'origine n'étaient incluses dans le système que les sources stationnaires de pollution de l'air (centrales électriques, centrales thermiques, grandes chaudières, etc.) et depuis 2012 le système concerne aussi pleinement le trafic aérien.
Le sens du Système d'échange de quotas d'émissions est d'essayer de réduire les émissions de gaz à effet de serre.

Le cadre législatif du système d'échange de quotas d'émissions est fixé pour l'aviation au niveau de l'UE par la directive n° 2008/101/CE du Parlement européen et du Conseil (ci-après dénommée « Directive »), sur la base de laquelle le système EU ETS est étendu depuis 2012 au secteur de l'aviation civile. La transposition de la directive dans le code juridique tchèque est réalisée par le biais de la loi n° 383/2012 Rec.

Le système EU ETS concerne:

  • tous les vols atterrissant ou décollant de l'un des pays membres de l'UE, de Norvège, d'Islande et du Liechtenstein,
  • tous les transporteurs enregistrés non seulement dans l'UE, mais aussi hors de l'UE, n'ayant pas été exemptés (petites compagnies).

Si l'on veut simplifier, chaque transporteur commençant et/ou achevant son vol sur le territoire de l'UE (+ Islande, Liechtenstein et Norvège) devra se munir pour chacun de ses vols de la quantité de quotas compensant les émissions produites de CO2 pendant ce vol.

L'exploitant d'un avion intégré au système EU ETS a pour obligation de contrôler et de relever chaque année les émissions de CO2 produites pendant l'année civile. La condition indispensable pour le contrôle et le relevé des émissions de CO2 ou des données tonnes-kilomètres est d'avoir établi un Plan de surveillance des émissions ou tonnes-kilomètres, approuvé officiellement par décision du ministère de l'Environnement. Les données sur les tonnes-kilomètres sont contrôlées et relevées uniquement pour le dépôt d'une demande d'attribution gratuite de quotas d'émissions pour la période d'échanges ou pour l'attribution de quotas d'émissions gratuits sur réserve propre.

ČSA réalise un contrôle des émissions émises sur chaque vol et une évaluation des tendances en lien avec le remplissage de l'avion et d'autres facteurs. La quantité d'émissions naissant au cours du vol dépend du type d'avion et du moteur, ainsi que de leur âge, du  chargement de l'avion, du choix de l'itinéraire, des conditions climatiques du moment et d'autres facteurs.

Traitement des eaux résiduelles

A l'heure actuelle, ČSA ne produit pas d'eaux résiduelles technologiques. Les eaux résiduelles issues de l'activité d'exploitation courante son évacuées dans les canalisations dans le complexe du siège social de la société.

Déchets

Les procédures de traitement des déchets générés par les activités de Czech Airlines respectent les réglementations en vigueur en la matière, ce qu'attestent aussi les contrôles réguliers de la part des organismes de l'administration publique. La production de chaque type de déchets fait l’objet d’un suivi continu, l’objectif étant de réduire notamment les volumes de déchets dangereux. Nous consacrons une grande attention à la priorité mise sur l'utilisation des déchets avant leur élimination.

Le tri des déchets nous permet une gestion plus efficace des matériaux séparés (papier, verre, feuilles d’aluminium, divers types de matières plastiques, métaux, bois) et également des économies sur le budget.

Dégivrage des avions

Les liquides de dégivrage sont utilisés pour enlever le givre ou pour prévenir la formation de givre sur les avions avant le décollage. Deux types de produits de dégivrage sont mis en œuvre : le premier sert au dégivrage proprement dit de l’avion (faire fondre la glace et le gel), le deuxième est plutôt appliqué afin d’empêcher le givrage de l’avion (la couche d’antigivrant adhère à la surface grâce à une structure polymérique spéciale).

Des sociétés individuelles de handling réalisent pour nous le dégivrage des avions.

;
;