Vols à Prague

Réservez un vol
Autres destinations en République tchèque

Découvrez Prague

« Je n'ai jamais rien vu de plus fantastique. C'est une ville extraordinaire, comme sortie d'un autre siècle, d'un autre monde » écrivait le chanteur et photographe Lou Reed en parlant de Prague. Une seule chose suffit. L'essayer. 

Just a Perfect Day in Prague. Vivez le lever du soleil au-dessus de la ville aux cinq cents tours. Et d'autres centaines de petites et encore plus petites non comptabilisées. Enthousiasmez-vous avec son histoire en jetant un regard du Château de Prague sur la Vltava, le Pont Charles et Malá Strana.

;

Comment passer son temps à Prague

Vous êtes deux?

Vous devez voir Petřín. Les Tchèques croient que si vous vous embrassez le premier mai sous un arbre en fleur, vous serez heureux toute l'année. Si vous vous embrassez près de la statue du poète Karel Hynek Mácha, votre chance sera encore plus grande.

Achetez des billets pour un concert de musique classique : Printemps de Prague, Prague de Dvořák à l'automne ou, par exemple, pour de la musique d'orgues dans les églises. Goûtez la cuisine locale. Il y a trois restaurants Michelin à Prague. Ou bien allez dans une petite taverne dans le centre de Prague et prenez avec les autochtones un jarret de porc ou un aloyau de bœuf. Vous êtes végétariens ? Goûtez alors des boulettes de pâte aux fruits. Elles sont sans concurrence das le monde.

Vous êtes ici avec des copains?

Vous devez goûter la bière et aller dans des clubs. Ils sont inoubliables. N'oubliez pas de traverser la ruelle la plus étroite, où la circulation des piétons est régulée par un feu de circulation.

Vous êtes ici avec des collègues?

Allez vous asseoir, par exemple, dans le plus ancien café pragois Slavia, d'où il y a une superbe vue sur le Château de Prague. Il se trouve ici depuis 1884 déjà et c'est un établissement en vogue chez les intellectuels locaux. Le compositeur de musique classique Bedřich Smetana, de même que le premier président post-révolution Václav Havel, le fréquentaient.

Vous êtes accompagnés d'enfants?

Vous devez alors visiter le 7ème meilleur ZOO au monde. Ce sont les plus autorisés qui l'ont évalué – les utilisateurs du serveur Tripadvisor. Juste à côté se trouve le jardin botanique avec la vigne historique Sainte-Claire du 13ème siècle et faites-y un pique-nique sur l'herbe ou bien vos enfants s'intéressent plus à la technique ? Il y a les programmes digitaux uniques du Planétarium projetés sur une coupole ou, par exemple, le musée technique. Vous pouvez ensuite vous amuser sur des manèges, des montagnes russes ou tirer sur une rose en papier à la Foire de la Saint‑Mathias. Et encore une idée pour les garçons et une pour les filles. Il y a à Prague une piste de kartings et un musée des poupées.

Vous êtes ici avec une camarade?

Allez alors dans le petit Paris, la rue de Paris (Pařížská ulice). Vous y trouverez représentées sans doute toutes les marques de luxe du monde. Et en plus la crème de la scène tchèque et internationale. Vous pouvez y rencontrer aussi des stars de Hollywood en train de faire un tournage à Prague. La Prague du cinéma peut en effet mettre sur sa liste, par exemple, des films comme Amadeus, Harry Potter ou Mission Impossible.

Ou bien mixez tout cela. Savoir qui vous accompagne à Prague n'a au juste aucune importance. Vous vivrez en effet à Prague votre Perfect Day. 

;

Météo à Prague

  • Printemps 7 °C
  • Été 16 °C
  • L'automne 8 °C
  • Hiver -1 °C
;

Histoire

Ce lieu qui s'est formé au cours de longs siècles se grave dans le cœur en quelques minutes. Et il y sera pour toujours.   

Les Celtes, plus tard les Slaves y eurent leurs premiers peuplements - encore à l'époque avant notre ère. Au 9ème siècle de notre ère, c'était toutefois déjà une cité florissante avec un marché, où se rassemblaient des marchands de toute l'Europe.

Prague – il s'agit de deux complexes de château. Vyšehrad et le Château de Prague. Vyšehrad est selon la légende le premier siège des rois tchèques. Aujourd'hui, nous n'y trouvons plus que des fortifications, une église, une vigne et un énorme parc. Mais c'est notamment ici que les autochtones passent leur temps libre.

Le Château de Prague est aujourd'hui le plus grand ensemble de château au monde. Il a été fondé au 9ème siècle et était la demeure des rois tchèques. Il est également la demeure du président. La relève de la garde s'y déroule chaque heure près des portes du château – accompagnée de fanfares à midi pile.

L'un des bâtiments conservés les plus anciens est la basilique Saint-Georges romane. Mais la dominante du Château, mais aussi de tout Prague, est sans conteste la cathédrale Saint-Guy gothique. Sa construction commença dans la première moitié du 14ème siècle et on y trouve la tombe des souverains tchèques.

A quelques pas seulement se trouve la pittoresque Ruelle d'Or du 16ème siècle. Des maisons d'une taille de 3 fois deux mètres n'y sont pas rares.

Dans les environs du Château – à Hradčany se trouvent quantité de palais, monastères et églises. Avant tout baroques et Renaissance.

Sous le Château se blottit Malá strana, quartier du 13ème siècle. Depuis le 18ème siècle, où y vécut W. Amadeus Mozart, cette partie de Prague n'a presque pas changé. Des foules de pèlerins continuent à aller voir le Petit Jésus de Prague, les touristes vont dans les palais et les pittoresques tavernes. Le Parlement, ainsi que de nombreuses ambassades, y siègent.

Le Pont Charles date du 14ème siècle. Il est long de 520 mètres. Et jusqu'en 1841, il était le seul pont de Prague où il était possible de traverser la Vltava. De cet endroit, on peut voir un grand morceau d'histoire. Une roue de moulin en bois, le Théâtre national, ainsi que le belvédère de Petřín.

Le centre des événements historiques et actuels est la place de la Vieille Ville. C'est justement ici, dans l'une des maisons gothiques, que vécut Franz Kafka. Dans l'église Notre-Dame du Týn se trouve la tombe de l'astronome Tycho Brahe, qui vécut à Prague et travailla pour l'empereur Habsbourg Rodolphe II. On y trouve la mairie avec l'Horloge du 15ème siècle. Chaque heure y sonne et le théâtre du temps se déroule au-dessus des têtes des gens. A seulement quelques mètres de là se trouvent le vieux cimetière juif et des synagogues.

Cheminez sur la voie royale qu'empruntaient les défilés du couronnement (y compris le plus célèbre, celui de Marie-Thérèse).

Goûtez l'énergie de la place Venceslas. L'histoire du peuple tchèque s'y est jouée. Le lieu où l'étudiant Jan Palach s'immola pour protester contre l'occupation par les troupes du Pacte de Varsovie. Le lieu des manifestations contre le féodalisme, le capitalisme et le communisme. Et dominant tout cela le palais néo-Renaissance du Musée national.

Vous avez envie de style Sécession, des œuvres d'Alfons Mucha ou de cubisme ? C'est plutôt l'art moderne qui vous attire ? Aucun problème. Mais une courte promenade ne suffit pas pour l'histoire et la culture à Prague.

;

Culture

Moderne ou plutôt classique ? Prague accueille de célèbres interprètes du monde entier. Et tout le monde y trouvera son compte.

Au printemps s'y déroule depuis 1946 déjà le festival du Printemps de Prague. Depuis 1952, il est inauguré par le cycle de poèmes symphoniques Ma Patrie de Bedřich Smetana et conclu par la 9ème symphonie avec l'ode à la joie de Ludwig van Beethoven.

Leonard Bernstein,Sir Adrian Boult, John Eliot Gardiner, Rafael Kubelík, Moura Lympany ou Nigel Kennedy se sont, par exemple, produits sur les podiums du Printemps de Prague.

dates: du 12 mai au 4 juin  

L'automne célèbre le souvenir d'un autre grand Tchèque. Antonín Dvořák, avec le festival Prague de Dvořák.

Une autre image iconique de la musique classique est aussi liée à Prague. Wolfgang Amadeus Mozart. De son vivant, il y résida plusieurs fois et y joua nombre de ses opéras. L'œuvre Don Giovanni y eut sa première mondiale.

Il est possible d'aller à l'opéra, au ballet et au théâtre au Théâtre national. Puis il est possible d'aller voir des concerts d'orgues toute l'année dans l'une des églises pragoises. A Prague, il y a aussi plusieurs dizaines de théâtres, dans lesquels on peut voir la scène classique et alternative. La Lanterne magique (combinaison de théâtre et de film), le Light Theatre ou les spectacles de marionnettes sont, par exemple, de renommée internationale.

Prague est devenue un arrêt régulier des tournées mondiales de stars de la pop et du rock. AC/DC, Iron Maiden, Madonna, les Rolling Stones, Paul McCartney ou Brian Adams l'ont, par exemple, déjà intégrée dans leur programme … et il ne s'agit que d'une liste très brève.

Il y a aussi à Prague de nombreuses galeries – Nationale, municipales et privées. Et dans celles-ci des œuvres d'auteurs tels que, par exemple, Rembrandt, Monet, Cézanne, Gauguin, Renoir, Klimt, Rousseau ou, aussi, Picasso ou Mucha.

;

Achats à Prague

Vous faites vos achats à Milan, Paris, Londres ou New York ? Il est grand temps de mettre aussi Prague dans votre agenda. Toutes les marques de luxe de designers renommés sont sans doute représentées dans le centre de la ville. Vous pouvez choisir vos friandises chez des marques comme Hermès, Louis Vuitton, Prada, Cartier ou chez Tiffani. Il suffit d'aller dans la rue de Paris - Pařížská ulice, partant de la place de la Vieille Ville.

Vous avez envie de goûter le design tchèque et d'emporter chez vous quelque chose qui sera une originalité locale ? Allez alors dans les ruelles de la Vieille Ville, juste à côté de la rue de Paris. Ici, autour de la rue Dlouhá naît un centre de boutiques de designers tchèques. Vous y trouverez l'avant-garde, de même que la haute couture tchèque. Des pièces sélectionnées venant de designers qui se présentent sur les podiums de mode internationaux. La Tchéquie a le sens de la mode et du design. C'est aussi grâce à cela que de nombreuses top modèles internationales viennent justement de République tchèque. 

Vous voulez goûter la mode tchèque sous une forme concentrée ? Vous devez alors découvrir la Prague Fashion Week. Prague a l'ambition de se classer parmi les célèbres centres mondiaux de la mode.

Mais vous trouverez aussi dans le centre de Prague de vastes centres commerciaux. L'un des plus grands  - Palladium  - se trouve sur la place de la République. Vous vous y rendrez par la zone piétonne le long de la Croix d'or. Les rues sont bordées de magasins-boutiques cosmopolites rutilants.  Mango, Zara, Benetton, Hugo Boss, Lacoste, Salamander, Tomy Hilfiger, etc. Visitez Myslbek, n'oubliez pas d'autres grands magasins (par ex. Graaf) remplis de mode sur la place Venceslas. D'autres centres commerciaux se trouvent tout de suite aux stations de métro. Arkády (métro C, station Pankrác), Chodov, Zličín et bien d'autres. Ici aussi vous trouverez des marques mondialement célèbres.

La mode ne vous attire pas et vous voulez quelque chose de purement tchèque : choisissez donc parmi le verre, les bijoux en grenats tchèques et les moldavites. Des pierres qui ne peuvent s'acheter qu'en Tchéquie. Il s'agit en effet d'une exclusivité mondiale. Les produits en bois, les savons faits à la main et les bougies en cire d'abeilles font aussi partie des archives en or tchèques.

Quelque chose de bon ? Essayez les vins et bières locaux.

Par contre : les babouchkas russes et les chapkas en fourrure, qui peuvent s'acheter à chaque coin, attirent certes les touristes, mais il ne s'agit pas de marchandises tchèques. Il s'agit pour la plupart de marchandises importées de Russie.

;

Gastronomie et boissons

Restaurants renommés

La gastronomie a une réputation de plus en plus bonne à Prague. On y trouve trois restaurants Michelin

  • Restaurant Alcron
  • La Degustation Bohême Bourgeoise
  • Field

Mais il y a aussi de nombreux autres restaurants et tavernes, où vous pouvez déguster de la cuisine tchèque de très bonne qualité. La chaîne Kolkovna, Švejk, mais aussi, par exemple, la traditionnelle taverne U Schnellů ou Malostranská Beseda font partie des plus fameux.

Et quels sont les repas tchèques traditionnels?

Essayez le jambon de Prague typique (sa recette s'est littéralement répandue dans le monde entier) ou les « canapés garnis » (pain blanc avec garniture), le jarret de porc rôti au raifort, le porc (ou le canard) au chou et aux boulettes de pâte, l'aloyau de bœuf aux boulettes de pâte, l'escalope de poulet à la salade de pommes de terre ou le goulasch de sanglier. Pour les végétariens on trouve, par exemple, des boulettes de pâte aux fruits à la crème fouettée.

Mais vous pouvez aussi goûter à Prague de la cuisine italienne (des Italiens y exploitent souvent des pizzerias), asiatique (souvent confiée à des Asiatiques) ou, notamment, française. On y trouve aussi de nombreuses chaînes de fast-food – globalisées et des chaînes exclusivement tchèques. Vous ne mourrez tout simplement pas de faim à Prague.

Et que boire?

De la bière. Vous pouvez choisir dans une quantité innombrable. Par exemple Plzeň, Budvar, Radegast, Kozel. Ou quelque chose de plus dur ? Essayez donc la Becherovka, la genièvre (eau‑de‑vie au goût de genièvre) ou la prune (eau‑de‑vie aux prunes)

;

Excursions d'une journée

Český Krumlov

Vous ne pouvez pas rater une excursion dans cette ville au départ de Prague. Elle est considérée comme l'une des plus belles de toute l'Europe centrale. Histoire, culture, mais aussi amoureux de l'eau et de la géologie. Tous y trouveront leur compte.

Plus

Château fort, village sous le château et atmosphère inimitable

C'est sur les emplacements où se trouve aujourd'hui Český Krumlov que nos ancêtres ont édifié leurs premiers hameaux déjà à l'âge de pierre reculé (approximativement 70 000 à 50 000 ans avant notre ère). Nous datons ensuite un peuplement plus massif à l'âge de bronze (1500 ans avant notre ère). Mais les premières mentions écrites sur Český Krumlov ne datent que du milieu du 13ème siècle. A savoir de l'époque à laquelle ont été édifiés le château fort et le village se situant en dessous. Certaines maisons y ont encore de nos jours un aspect gothique.

Le château fort gothique a été reconstruit plus tard en un château Renaissance. Le deuxième plus grand complexe de château de Tchéquie (juste après le Château de Prague) domine fièrement de son imposant rocher les quartiers et les villages d'origine se trouvant sous lui.

Le Latrán (quartier historique) est relié au village sous le château par un pont en bois. C'est ici que naissent des centaines de milliers de photographies et de selfies chaque année. Traverser ce court pont est donc bien souvent un art.

Culture

Il est possible de vivre la culture non-stop à Český Krumlov. Les représentations théâtrales alternent avec les concerts de musique classique, les festivals, eux, avec les carnavals. Le théâtre a une longue tradition à Krumlov. Il y a même une très longue tradition – il y a droit de cité depuis le Moyen Age déjà.

Des gradins rotatifs uniques renforcent son atmosphère. Ils y ont certes vécu leur première dès les années cinquante du siècle dernier, mais leur popularité ne vieillit pas. Après la dernière reconstruction, 644 spectateurs tiennent sur les gradins tournants. S'y déroulent des spectacles de ballets et d'opéras. Les solistes du Metropolitan Opera de New York, du San Francisco Opera, de la Toronto Opera Company, du Théâtre national de Prague et de Bratislava, sont venus y jouer.

Canoës et rafts

Descendre la rivière Vltava, ou au moins regarder Český Krumlov à partir d'un bateau que vous dirigez vous-même, est un moment qui restera gravé en vous toute votre vie. Il y a un très grand nombre de points de location de bateaux et de rafts sur les deux rives et si vous n'en avez pas le courage, vous pouvez aussi louer un barreur. Vous n'avez pas à vous faire de soucis pour le transport du bateau le long du courant jusqu'au point de location. Des sociétés spécialisées le font à votre place contre un supplément.

Les activités aquatiques ne vous attirent pas ? Vous donnez la priorité aux rallyes automobiles ? Vous devez alors voir des courses ayant une tradition depuis 1971 déjà. Les routes dans les environs de la ville appartiennent quelques jours au printemps au FIA European Rally Trophy et au Championnat de République tchèque d'automobiles contemporaines et historiques.

Une manifestation naturelle qui a étonné le monde entier

On l'appelle Moldavite. Une petite pierre verte, qui est venue dans cette région de l'Espace. On l'appelle verre fondu, naturel. Son destin a été scellé par l'impact d'une météorite. Les fragments de roches qu'elle a laissés après cette énorme collision se trouvent sur un territoire délimité de Bohême du Sud et d'Allemagne. On estime que la météorite de Ries mesurait environ 1 kilomètre de diamètre et a laissé derrière elle un cratère d'un diamètre de 24 kilomètres.

Les gens connaissaient déjà les Moldavites à l'âge de pierre. Ils les utilisaient pour la fabrication d'instruments fendus. Plus tard s'est développée dans cette région une superbe habitude. L'homme qui voulait demander la main de son élue lui offrait une bague en Moldavite.

Par conséquent, ne ratez pas à Český Krumlov le musée consacré à cette roche mystérieuse. Les géologues et les enfants seront comblés.

Hauteurs tchéco-moraves

Les Hauteurs tchéco-moraves – appelées par les autochtones Vysočina. Une région au climat plus frais. Une région de forêts, champs, prairies. Une région jadis pauvre, où étaient surtout cultivés des pommes de terre et du lin.

C'était jadis. Aujourd'hui, c'est une région de routes, voies cyclables et itinéraires touristiques. Ils vous emmèneront par des vallées pittoresques. Ils arrivent au sommet de collines avec de magnifiques vues sur les scènes romantiques de chemins champêtres entre des champs.

Plus

La littérature et son legs

La Vysočina est aussi le lieu de naissance de personnalités ayant contribué aux trésors de la culture tchèque. Par exemple, c'est dans le coin oriental de la région, dans la petite ville de Jimramov, que naquit Jan Karafiát. Auteur du premier conte tchèque pour enfants : Les Lucioles. Mais y sont aussi nés les frères Mrštík – Vilém et Alois. Ceux-ci sont devenus célèbres par leur chronique de l'histoire morave : Une Année au Village ou le sommet du drame réaliste tchèque de la fin du 19ème siècle : Maryša. N'oubliez pas de regarder dans le musée local le diorama des Lucioles. Son auteur est l'un des plus grands cinéastes d'histoires pour enfants, Jiří Trnka. Le Diorama est né pour l'exposition universelle Expo 1938. Mais celle-ci ne se tint pas. 

Sport et surtout biathlon populaire

Si vous allez sur les collines en direction de Nové Město en Moravie, vous découvrirez des itinéraires autour de l'hôtel Ski. C'est notamment ici que se déroulent des compétitions internationales de ski et de vélos tout terrain. C'est justement là, dans l'arène de la Vysočina, qu'a aussi eu lieu à la fin 2016 la coupe du monde de biathlon.

Ou bien partez de la vallée de Jimramov vers Bystřice nad Pernštejnem. Vous n'y éviterez pas les sommets. Une vue sur Bystřice à partir du belvédère de Karasín viendra vous récompenser. 

Châteaux forts, châteaux et visiteurs du monde entier

Si vous faites partie des romantiques, alors allez regarder Bystřice et ses environs à partir des ruines du château fort de Zubštejn. Cela vaut le détour. Surtout au crépuscule ou à l'aube.

Comme le nom de la ville de Bystřice nad Pernštejnem en témoigne, non loin de celle-ci se trouve l'imposant château fort gothique de Pernštejn. Il s'est inscrit dans l'histoire mondiale en tant que siège de la famille des Pernštejn. C'est ici que vécut notamment Polyxena de Pernštejn, qui fit don au couvent des carmélites aux pieds nus près de l'église Notre-Dame-de-la-Victoire de Prague – du Petit Jésus de Prague.

Nous avons débuté mais finissons aussi nos pérégrinations dans ce coin de République tchèque dans la ville de Žďár nad Sázavou. Sa dominante mondialement connue est l'église Saint-Jean Népomucène à Zelená Hora. L'œuvre de Jean-Blaise Santini est inscrite dans la Liste des monuments culturels et naturels mondiaux de l'UNESCO.

Kutná Hora

Elle a toujours eu de quoi être fière. Elle se trouve aujourd'hui sur la liste de l'UNESCO, faisait partie au Moyen Age des villes les plus riches de la région d'Europe centrale. Et cela se comprend. A la fin du 13ème siècle, Kutná Hora fournissait sur le marché européen environ un tiers de tout l'argent.

La ville était formée par l'harmonie de trois éléments principaux. Les mines, les églises et les tavernes. Et le trio de Kutná Hora attire encore de nos jours.

Plus

Adrénaline en sous-sol

Etre à Kutná Hora et ne pas visiter les mines serait une grosse erreur. De nos jours on n'y travaille plus. Traverser les galeries locales est une expérience dont on se rappellera toute sa vie. Les autochtones affirment même que si vous ne voyez pas la ville par en dessous, vous ne comprendrez rien. Le visiteur reçoit une blouse blanche à capuche, appelée kutna (d'où le nom de Kutná Hora) et une lanterne. Préparez-vous aussi à d'étroits couloirs et une obscurité absolue.

Le travail de la mine était au Moyen Age extrêmement dangereux et épuisant. La proximité permanente de la mort entraîna les mineurs vers une piété particulière. C'est aussi pourquoi on y construisit une grande quantité d'églises et de temples.

La plus connue est apparemment l'église gothique Sainte-Barbe de la fin du 14ème siècle. Les premiers travaux sur le dôme commencèrent sous le contrôle du constructeur Petr Parléř, qui est aussi l'auteur de la cathédrale Saint-Guy de Prague. Mais les derniers détails ne furent finis qu'au 20ème siècle. Depuis 1995, l'église est inscrite sur la liste de l'Héritage mondial de l'UNESCO.

Bien que l'église Sainte-Barbe (Sainte-Barbe étant la protectrice des mineurs) soit sans conteste la dominante de Kutná Hora, d'autres églises méritent aussi d'être visitées. Notamment l'église Saint-Jacques. Elle a été achevée vers l'an 1420 et on ne peut pas la rater.

L'Ossuaire (Kostnice) – horrifiant et unique

L'ossuaire local est aussi un endroit bizarre. Ses débuts remontent au 13ème siècle. L'abbé Heidenreich prit alors le chemin de Jérusalem et en ramena une poignée de terre sainte. Il la répandit dans le cimetière local et le changea donc en un endroit où les croyants venant même de contrées éloignées d'Europe voulaient être inhumés. Y être inhumé signifiait en effet s'approcher de la résurrection. Les os humains furent employés pour la décoration dès le 16ème siècle. Mais ce n'est que l'architecte baroque Jean-Blaise Santini qui donna son aspect définitif à l'ossuaire. 

Mais tous les édifices ne sont pas que religieux. N'oubliez pas de vous arrêter dans la Cour italienne (Vlašský dvůr). Il s'agissait à l'origine uniquement d'une fortification pour la protection d'une voie commerciale, mais tous les hôtels des monnaies du royaume s'y cachèrent par la suite.

Vous êtes déjà fatigués de l'histoire ? Ce n'est pas grave, il suffit de se reposer dans l'une des tavernes locales. A Kutná Hora, les gens ont toujours su s'amuser. Et le savent encore. Dès le Moyen Age se trouvaient ici plus de 60 brasseries et vous pouvez aussi goûter une excellente bière encore de nos jours.

Divertissement pour les petits et les grands

Vous voulez vous amuser tout en vivant par vous-même l'histoire de la ville? Profitez donc de l'Argenture royale (Královské stříbření). Cette fête historique gothique organisée chaque année renvoie Kutná Hora au début du 15ème siècle. Toute la ville s'anime pendant deux jours avec l'histoire fictive de l'arrivée du roi de Bohême et du Saint-Empire romain Venceslas IV et de sa cour. Vous pouvez vous amuser et faire des achats à la foire ou simplement contempler les feux de la Saint-Jean.

Et si vous voulez goûter le simple présent et simplement lui, allez alors sur la piste de bob dans le complexe sportif Na Klimešce. Il s'agit de la plus longue piste de bobsleigh de République tchèque. Et vous pouvez aussi y vivre un beau sprint. On peut y dévaler à une vitesse allant jusqu'à 60 km/h.

;

Aéroport Václav Havel Prague (PRG)

Transport de/vers l'aéroport de Prague

Transport public vers le centre de Prague:

  • ligne d'autobus 119 : Letiště Praha – Nádraží Veleslavín (station du métro A), durée du trajet environ 15 minutes
  • ligne d'autobus 100 : Letiště Praha – Zličín (station du métro B), durée du trajet environ 18 minutes
  • Airport Express : Letiště Praha – Hlavní nádraží (station du métro C et liaisons connexes des trains SC, EC, IC et EN), durée du trajet environ 35 minutes.

Les arrêts d'autobus se trouvent devant les halls d'arrivée du Terminal 1 et 2.

Vous pouvez acheter les billets:

  • au guichet de la Régie des transports de Prague (DPP) dans les halls d'arrivée du Terminal 1 et 2 chaque jour de 7h00 à 22h00
  • dans les machines automatiques aux arrêts d'autobus
  • auprès du conducteur d'autobus.

Taxi et transfert de/vers l'aéroport

Les guichets des services de taxi se trouvent dans les halls d'arrivée du Terminal 1 et 2. Les points d'embarquement sont désignés devant les halls d'arrivée des deux terminaux. Vous pouvez réserver un transfert de/vers l'aéroport également sur www.oktransfer.cz ou directement sur nos pages.

Parking

Dans les environs de l'aéroport sont disponibles des places de stationnement de courte et longue durée. Vous pouvez réserver un stationnement avantageux sur www.okparking.cz ou directement sur nos pages.

Location de voitures

Réservez une voiture à l'avance et gagnez aussi du temps.

Enregistrement

Départs de ČSA à partir de Prague:

  • Terminal 1 – départs vers les pays européens hors de l'espace de Schengen et départs vers les pays hors de l'Europe
  • Terminal 2 – vols nationaux et départs vers les pays européens dans le cadre de l'espace de Schengen

Vous pouvez vous enregistrer pour un vol au départ de Prague exploité par ČSA de l'une des façons suivantes:

  • en ligne sur nos pages web dès 36 heures avant le départ
  • par le biais d'un téléphone portable dès 36 heures avant le départ
  • par l'intermédiaire des kiosques d'auto-enregistrement dans le Terminal 1 ou 2
  • directement au guichet d'enregistrement à l'aéroport.

Vous ne voyagez qu'avec un bagage à main?

Si vous ne voyagez qu'avec un bagage à main, vous êtes enregistrés et avez une carte d'embarquement imprimée ou enregistrée dans votre téléphone portable, vous pouvez aller directement à la porte.

Vous avez un bagage à enregistrer?

Si vous voyagez avec un bagage en soute et vous êtes enregistrés en ligne, remettez-nous vos bagages pour le transport au guichet désigné « BAGGAGE DROP-OFF / ECONOMY ».

 

S'enregistrer en ligne

;